• Nouvelle acquisition

LA DOCTRINE PUBLICISTE ET LE TOURNANT DES ANNÉES SOIXANTE-DIX sous la direction de Wanda MASTOR et Jean-Gabriel SORBARA Cet ouvrage est issu du colloque organisé les 18 et 19 novembre 2021 par l’Institut Maurice Hauriou / IRDEIC et le Centre d’excellence Jean MonnetColl. Contextes, Culture du droit, III

Lieu d’édition : Paris

Année d’édition : 2024

Editeur : Éd. La Mémoire du Droit

Description : 16 x 24 cm., broché, label « Imprim’vert® », 250 p.

Les années soixante-dix sont au carrefour de plusieurs révolutions qui vont propulser certaines approches épistémologiques, méthodologiques, et en ranger d’autres au rayon du classicisme tantôt regretté, tantôt renié.À cette époque, certains universitaires sont écrasés par la figure de leurs maîtres dont ils ne seront que des superbes variations. D’autres se détournent du passé pour regarder vers la modernité de l’époque et créer, souvent à partir de rien, leur propre champ de recherche. Marquant leur rupture, ils se regroupent et créent les premiers véritables laboratoires juridiques. Ils seront les premiers communautaristes, urbanistes, environnementalistes, politistes et constitutionnalistes au sens normatif du terme. Les administrativistes, quant à eux, s’enrichissent de « science administrative ». Les années soixante-dix sont donc un tournant dans la manière de « voir », d’écrire, d’enseigner les disciplines dites classiques.Grégoire Bigot, Le droit administratif est­il seulement une science ? Retour sur la doctrine au tournant de 1968Patrick Charlot, Que reste­t­il des universitaires résistants dans les années 1970 ?Benoît Plessix, La doctrine administrativiste a­t­elle manqué le tournant des années 1970 ?Michel Troper, Retour sur la question des bases constitutionnelles du droit administratifÉlisabeth Zoller, Le tournant de la doctrine publiciste : l’influence de François FuretJacques Chevallier, Du droit administratif à la science administrative (Toulouse 18­19 novembre 2021)Grégory Kalflèche, La nouvelle université, cadre institutionnel de la doctrine des années 1970Xavier Magnon, L’éclosion du contentieux constitutionnelFrédéric Rolin, La doctrine du droit de l’urbanisme des années 1970 : un point de départ plutôt qu’un tournantJacques Chevallier, Le droit administratif et les débats idéologiques des années 1970Danièle Lochak, Aujourd’hui : quelles approches critiques ?Jean Paul Jacqué, Le tournant des années 1970 et le droit communautaireMaurizio Fioravanti, Le tournant 1970 dans la doctrine publiciste italienneClaus Dieter Classen & Aurore Gaillet, La doctrine publiciste et le tournant des années 1970 : vues de l’AllemagneFabrice Melleray, En guise de conclusion
47 €
(Réf. 4186)

Mots clés : Droit administratif Histoire des idées Édition - Contextes Culture du droit

Les années soixante-dix sont au carrefour de plusieurs révolutions qui vont propulser certaines approches épistémologiques, méthodologiques, et en ranger d’autres au rayon du classicisme tantôt regretté, tantôt renié.À cette époque, certains universitaires sont écrasés par la figure de leurs maîtres dont ils ne seront que des superbes variations. D’autres se détournent du passé pour regarder vers la modernité de l’époque et créer, souvent à partir de rien, leur propre champ de recherche. Marquant leur rupture, ils se regroupent et créent les premiers véritables laboratoires juridiques. Ils seront les premiers communautaristes, urbanistes, environnementalistes, politistes et constitutionnalistes au sens normatif du terme. Les administrativistes, quant à eux, s’enrichissent de « science administrative ». Les années soixante-dix sont donc un tournant dans la manière de « voir », d’écrire, d’enseigner les disciplines dites classiques.Grégoire Bigot, Le droit administratif est­il seulement une science ? Retour sur la doctrine au tournant de 1968Patrick Charlot, Que reste­t­il des universitaires résistants dans les années 1970 ?Benoît Plessix, La doctrine administrativiste a­t­elle manqué le tournant des années 1970 ?Michel Troper, Retour sur la question des bases constitutionnelles du droit administratifÉlisabeth Zoller, Le tournant de la doctrine publiciste : l’influence de François FuretJacques Chevallier, Du droit administratif à la science administrative (Toulouse 18­19 novembre 2021)Grégory Kalflèche, La nouvelle université, cadre institutionnel de la doctrine des années 1970Xavier Magnon, L’éclosion du contentieux constitutionnelFrédéric Rolin, La doctrine du droit de l’urbanisme des années 1970 : un point de départ plutôt qu’un tournantJacques Chevallier, Le droit administratif et les débats idéologiques des années 1970Danièle Lochak, Aujourd’hui : quelles approches critiques ?Jean Paul Jacqué, Le tournant des années 1970 et le droit communautaireMaurizio Fioravanti, Le tournant 1970 dans la doctrine publiciste italienneClaus Dieter Classen & Aurore Gaillet, La doctrine publiciste et le tournant des années 1970 : vues de l’AllemagneFabrice Melleray, En guise de conclusion
4186

Fiche technique

Lieu d’édition
Paris
Année d’édition
2024
Date d’édition
2024-01-01
Editeur
Éd. La Mémoire du Droit
Description
16 x 24 cm., broché, label « Imprim’vert® », 250 p.

Pas de commentaires client pour le moment.

Nouveau compte S'inscrire