DUCK (Arthurus)

DE L’USAGE ET DE L’AUTORITÉ DU DROIT CIVIL DANS LES ÉTATS DES PRINCES CHRÉTIENS, traduit du latin d’Arthurus Duck, Jurisconsulte anglois

Lieu d’édition : Paris

Année d’édition : 1689

Editeur : Guignard

Description : in-12, plein veau brun, dos à 5 nerfs orné de fleurons et roulettes dorés, tit. sur pc. bordeaux, dentelles dorées sur les coupes, tranches mouchetées, (mors lég. marqués, coins lég. émoussés, qq. rousseurs), [24 ff.]-420 p.-[22 ff.].

Première édition en français. Initialement édité dans le latin sous le titre « De usu & authoritate juris civilis Romanorum, per dominia principum Christianorum » à Londres en 1653. Seulement la section sur le droit civil en Angleterre n’a été jamais traduite en anglais ; elle a été ajoutée à la traduction en anglais de l’Histoire du droit Romain de Claude Joseph de Ferrière en 1724.Le travail est une intéressante histoire du droit civil romain parmi les premières écrites en Europe. Il est divisé en deux parties. La première partie retrace l’histoire de la loi romaine, depuis l’époque antique, par le droit de Justinien, suivent la loi féodale et le droit canon. La deuxième partie du travail discute l’utilisation du droit romain ou du Droit Civil romain dans les diverses nations de l’Europe et en particulier en Angleterre. Le but de l’auteur était de réfuter la notion que l’Angleterre n’a pas utilisé le Droit Civil romain du tout ; cependant, la section termine avec la prévision que le Droit Civil romain ne durerait pas longtemps dans l’histoire de l’Angleterre.
(Réf. 41971)

Si ce livre vous intéresse, contactez-nous
Première édition en français. Initialement édité dans le latin sous le titre « De usu & authoritate juris civilis Romanorum, per dominia principum Christianorum » à Londres en 1653. Seulement la section sur le droit civil en Angleterre n’a été jamais traduite en anglais ; elle a été ajoutée à la traduction en anglais de l’Histoire du droit Romain de Claude Joseph de Ferrière en 1724.Le travail est une intéressante histoire du droit civil romain parmi les premières écrites en Europe. Il est divisé en deux parties. La première partie retrace l’histoire de la loi romaine, depuis l’époque antique, par le droit de Justinien, suivent la loi féodale et le droit canon. La deuxième partie du travail discute l’utilisation du droit romain ou du Droit Civil romain dans les diverses nations de l’Europe et en particulier en Angleterre. Le but de l’auteur était de réfuter la notion que l’Angleterre n’a pas utilisé le Droit Civil romain du tout ; cependant, la section termine avec la prévision que le Droit Civil romain ne durerait pas longtemps dans l’histoire de l’Angleterre.
41971

Fiche technique

Lieu d’édition
Paris
Année d’édition
1689
Date d’édition
1689-01-01
Editeur
Guignard
Description
in-12, plein veau brun, dos à 5 nerfs orné de fleurons et roulettes dorés, tit. sur pc. bordeaux, dentelles dorées sur les coupes, tranches mouchetées, (mors lég. marqués, coins lég. émoussés, qq. rousseurs), [24 ff.]-420 p.-[22 ff.].

Pas de commentaires client pour le moment.

Nouveau compte S'inscrire