LE FERRON / LE FÉRON (Arnoul)

ARNOLDI FERRONI BURDIGALENSIS REGII CONSILIARII. IN CONSUETUDINES BURDIGALENSIUM COMMENTATIORUM, LIBRI DUO ; THESAURUS DICTIONUM ET SENTENTIARUM JURIS CIVILIS, Ex universo Juris corpore & Glossis tam veteribus, quam recentioribus collectus : & ad omnes editiones accommodatus, Juris studiosis, Practicis, & Theoricis omnibus, utilis & necessarius. Partitus in dus Tomos : quorum prior Lexici, alter Promptuary & Locorum communium vicem sustinere potst. AUCTORE PETRO CORNELIO, Brederodio Hagocomitano I.C. Singularia huius Operis, Præfationes ad Lectorem utrique præfixæ indicabunt ; LIBER SENTENTIARUM ET REGULARUM Juris Civilis, ex universo Juris corpore collectarum : Per literas & locos communes optima methodo digestarum, & ad omnes editiones accommodatarum. AUctore Petro Corn. Brederodio Hagocomitano, Tomus II. Quid autem hac volumine contineatur, & rationem methodi vide in præfatione ad Lectorem. Adiectus est statim a præfatione Index generalis Titulorum, ex universo Juris corpore collectus, multo quam antehac unquam, correctior

Lieu d’édition : Lugduni (Lyon)

Année d’édition : 1565 / 1585

Editeur : Antonium Gryphium / Eustachium Vignon

Description : 2 t. en 1 vol. in-folio, plein veau blond raciné, tit. dorés sur pc. blondes, dos à 6 nerfs orné de fleurons et double filets encadrants dorés, roulettes sur les nerfs, (mors fendus, coiffes accidentées avec de forts mq., plats et coupes frottées avec qq. épidermure), LI-338-[16 ff.] / 10-154 p. / 16 p.-960 col.

« Pour Charles VIII, il suit très exactement Commynes que parfois il se contente de traduire (le roi à Pavie, à Pise). Il a pris des détails à Desrey, à Champier. Il a utilisé également les souvenirs de son père, qui était avec Montpensier à Naples. Parmi les Italiens, il a lu Guazzo, Mocenigo, Calcagnini, Sabellico ; il compare les différents récits et témoigne d’un certain effort critique. Assez sobre de discours au début (cependant une harangue de Charles VIII à Fornoue, exposé de la situation politique de l’Italie), il les multiplie sous Louis XII. Il est royaliste et gallican, mais assez impartial, assez hardi et peu « officiel ». — II a été effrontément copié par Belleforest. — La traduction française de Le Ferron a été reprise dans le T. II de Y Histoire générale... jusques à Louis XIII, continuation de du Haillan (1616-1629, 2 vol. f°). »
(Ref. 42490)

Si ce livre vous intéresse, contactez-nous
« Pour Charles VIII, il suit très exactement Commynes que parfois il se contente de traduire (le roi à Pavie, à Pise). Il a pris des détails à Desrey, à Champier. Il a utilisé également les souvenirs de son père, qui était avec Montpensier à Naples. Parmi les Italiens, il a lu Guazzo, Mocenigo, Calcagnini, Sabellico ; il compare les différents récits et témoigne d’un certain effort critique. Assez sobre de discours au début (cependant une harangue de Charles VIII à Fornoue, exposé de la situation politique de l’Italie), il les multiplie sous Louis XII. Il est royaliste et gallican, mais assez impartial, assez hardi et peu « officiel ». — II a été effrontément copié par Belleforest. — La traduction française de Le Ferron a été reprise dans le T. II de Y Histoire générale... jusques à Louis XIII, continuation de du Haillan (1616-1629, 2 vol. f°). »
42490

Data sheet

Lieu d’édition
Lugduni (Lyon)
Année d’édition
1565 / 1585
Date d’édition
1565-01-01
Editeur
Antonium Gryphium / Eustachium Vignon
Description
2 t. en 1 vol. in-folio, plein veau blond raciné, tit. dorés sur pc. blondes, dos à 6 nerfs orné de fleurons et double filets encadrants dorés, roulettes sur les nerfs, (mors fendus, coiffes accidentées avec de forts mq., plats et coupes frottées avec qq. épidermure), LI-338-[16 ff.] / 10-154 p. / 16 p.-960 col.

No customer reviews for the moment.

New Account Register

Already have an account?
Log in instead Or Reset password