Recherche : Ok Recherche avancée
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Détail
DISCOURS ET ŒUVRES MÊLÉES DE M. LE ...

D’AGUESSEAU (Henri François), DISCOURS ET ŒUVRES MÊLÉES DE M. LE CHANCELIER D’AGUESSEAU, nouvelle éd. augmentée de plusieurs Discours & de ses Instructions à son fils , Paris, Libraires Associés 1777, 2 vol. in-12, pl. veau blond raciné, tit. & tom. sur pc. brunes et vertes, tom. soulignées par couronne de lauriers, dos à 5 nerfs soulignés par plaques dorées, caissons richement ornés de lions, doubles encadrements et motifs floraux dans les coins dorés, coupes soulignes par filet doré, tr. rouges, qq. bandeaux et lettrines, (coupes très lég. frottées, une annotation en p. de garde du t. I, rares piqûres, une lég. mouillure marginale sur 12 ff. en fin de t. II), bon état hormis les défauts soulignés, CLXI-338 / 456 p.

Editeur : Libraires Associés (Paris)

Année : 1777

Titres des pièces préliminaires : Abrégé de la vie de M. le chancelier d’Aguesseau ; Discours pour la présentation des lettres de M. le Ch. d’A. prononcé au Parlement par M. Tartarin, avocat ; Discours sur le même sujet, prononcé à la cour des aides, par M. Terrasson, avocat ; Discours sur le même sujet, prononcé au grand conseil, par M. Cochin, avocat ; Discours prononcé à l’audience présidial de Toulouse, par M. de Morlon, juge-mage, lieutenant-général, premier président au présidial de la même ville. Discours pour l’ouverture des audiences de parlement : 1693, L’indépendance de l’avocat ; 1695, La connaissance de l’homme ; 1699, Des causes de la décadence de l’éloquence. Mercuriales prononcées : à la Saint-Martin 1698, L’amour de son état ; après Pâque 1699, La censure publique ; à la Saint-Martin 1699, La grandeur d’âme ; à la Saint-Martin 1700, La dignité du magistrat ; pour Pâque 1700, L’amour de la simplicité ; à la Saint-Martin 1702, Les moeurs du magistrat ; à la Saint-Martin 1704, De l’esprit et de la science ; à Pâque 1706, L’homme public, ou l’attachement du magistrat au service du public ; à la Saint-Martin 1706, L’autorité du magistrat et la soumission à l’autorité de la loi ; à Pâque 1708, La justice du magistrat dans sa vie privée ; à la Saint-Martin 1708, La vraie et fausse justice ; à Pâque 1709, Le magistrat doit se respecter lui-même ; à la Saint-Martin 1709, La science du magistrat ; à Pâque 1711, L’attention ; à la Saint-Martin 177, La fermeté ; à Pâque 1714, l’emploi du temps ; pour la Saint-Martin 1714, La prévention ; à Pâque 1715, De la discipline ; à la Saint-Martin 1715, L’amour de la patrie. Première instruction contenant un Plan général d’Études et en particulier celle de la Religion et celle du Droit envoyée par M. d’Aguesseau, alors Procureur-général, à son fils aîné : Étude de la religion, de la jurisprudence, du droit romain et du droit canonique ; II. Instructions sur l’étude des Belles-Lettres ; III. Essai d’une institution au Droit Public.

Prix : 240 €
Réf. :47417
Ce livre ne vous convient pas entièrement,
vous pouvez être alerté de la disponibilité d'un nouvel exemplaire.
Créer une alerte
.